7 jours entre Moscou et Sotchi

 

Durant sept jours de course entre Moscou et Sochi (4126km), les concurrents du Silk Way Rally auront l’occasion de se départager dans des décors de steppes ou au milieu des dunes du désert de Kalmoukie.
Avant de rejoindre les bords de la Mer Noire, tous devront faire preuve de capacités d’adaptation optimales.

 

Pour SODICARS RACING le SILKWAY 2011 va être une mise en condition pour le DAKAR 2012. En effet les SPRINGBOX vont courir pour la 1ère fois sous nos couleurs, ce qui représente un véritable défi pour SODICARS RACING.

Les 8 Equipages engagés en course par SODICARS RACING :

6 voitures et 2 camions en course ! Le plus gros Team privé engagé sur le SILKWAY 2011 ! SODICARS RACING est sur le SILKWAY pour préparer le DAKAR 2012. Ci-dessous les 8 équipages en course :

Equipages SPRINGBOX :





N° 142 : Etienne SMULEVICI, Pascal PATURAUD, N° 153 : Hervé TOSCANO, Pascal GAMBILLON, N° 155 : Pascal VINCENT, Alain LABARBE, N° 157 : Juan LINARES, Andres CAMPUZANO.



Equipage BUGGY : Equipage TOYOTA 105 :




N° 131 : Philippe PORCHERON, Cédric RIVET N° : 148 : Christine et frédéric FAVRE


Equipage UNIMOG MERCEDES : Equipage MAN M 2000 :


 
N° : 316 : Michel SALVATOR, Cyrille GRODKCI, N° : 325 : Raphaël GIMBRE, Bruno BOUEY
Raymond LOUIN Roger DARROUX

L'assistance sera réalisée par l'équipe mécanique de SODICARS RACING. Pour cela elle aura à disposition:


- Une voiture de Team : Toyota HILUX

- Deux camions T5 : le MAN 8x8 et un KERAX 6x6

- Un semis remorque pour le transport des véhicules.



 

Aperçu du convoi !




Étape 1 : MOSCOU > LIPETSK
572,75 km ­ SS1 : 310,93 km

Après avoir quitté Moscou et la Place Rouge, nos concurrents du Silk Way Rally 2011 débutent par un parcours très roulant dans les paysages vallonés du centre de la Russie. De très gros orages se sont abattus sur la région, la piste est devenue très glissante et boueuse. Les pilotes ont du redoubler de prudence et gérer ses conditions de course très difficiles. A 19h00 tout le monde est rentré au bivouac, l'état des voitures est catastrophique ! Après un bon nettoyage, les mécanos ont pu entrer en action vers 23h00 ! 1ère nuit de travail, entretien courant, un peu de carrosserie pour Pascal et Vincent ! Panne et abandon de notre ami Michel et son camion : transfert cassé.

 

Une spéciale très glissante et très boueuse !

 
Étape 2 : LIPETSK > VOLGOGRAD
849,69 km ­ SS2 : 483,68 km
 
Ce matin après 35 km de liaison nous attaquons une étape sur des pistes très roulantes. Un peu avant CP2 hervé et pascal sortent de la piste et se retrouve au milieu d'un champ de blé ! Fred et Christine sont les 1er sur place, pas de blessés ! Le T4 arrive ensuite et après une réparation de fortune,l'équipage de la voiture décide de rentrer au bivouac par la route. L'étape se poursuit avec les premières dunes dont le sable est très mou. de nombreux concurents en font les frais, Philippe et Cédric font le dur apprentissage d'un 2 roues motrices dans les dunes, mais à force de persévérence ils regagnent le bivouac en compagnie du camion vers 21h00. Tous les équipage sont rentrés, les mécanos sont au travail : alternateur défaillant pour Juan et Andres, pont avant à changer pour Etienne et Pascal.



Les SPRINGBOX très à l'aise dans les dunes Problème de courroie pour Juan : Fred intervient !


Au programme de la nuit : Mécanique !


Étape 3 : VOLGOGRAD > ASTRAKHAN
588,69 km ­ SS3 : 431,20 km

Après une liaison de 150 Km, nous attaquons la spéciale dans des grandes steppes ou les pistes sont peu visibles. Il faut se concentrer sur la navigation afin de trouver tous les waypoints. Puis les cordons de dunes apparaissent, et nous passons les derniers 150Km à sauter de cordon de dunes en cordon de dunes ! Je crois que nous les avons tous fait ! Tout le monde rentre de bonne heure au bivouac, les mécanos peuvent attaquer l'entretien.



Des dunes sur 150 KM : Du bonheur pour les SPRINGBOX !


Préparation du Road-Book, puis repas pour les équipages



Étape 4 : ASTRAKHAN > ASTRAKHAN
419,28 km ­ SS4 : 399,14 km

La journée est placée sous le signe du sable ! Après un début rapide sur de larges pistes autour des nombreux lacs de la région, et au passage quelques petits shots qui réclament une extrême vigilance, nous retrouvons les dunes dès le kilomètre 45. Comme hier nous visitons chaque "tas de sable" en largeur et longueur. La fin de la spéciale se déroule sur des pistes tour à tour rapides, sinueuses et bosselées. Une spéciale qui coute un peu de temps à Etienne et pascal suite à la rupture d'une courroie au Km 150. Fred est intervenu pour les aider, puis la fin de spéciale s'est passée sans problème. A noter "un coup de sangle du T4", au profit de Fred et Christine !

 
Début de spéciale autour de nombreux lacs, vites remplacés par les dunes !


Les mécanos entrent en action : la nuit va être longue !

Étape 5 : ASTRAKHAN > STAVROPOL
764,8 km ­ SS5 : 688,99 km

Journée marathon et menu varié au programme de cette étape, qui propose la plus longue spéciale de l'épreuve avec plus de 688 km chronométrés. Nous empruntons de grandes steppes où la navigation est une nouvelle fois déterminante pour trouver sa route dans un multitude de pistes serpentant dans les hautes herbes. Juan et Andres ont quelques soucis de navigation, ils sont vite remis en piste par Fred et Christine. Le décor change du tout au tout après le km 390, les steppes laissent place à un terrain beaucoup plus vallonné et boisé, et les pistes en terre remplaçant celles en herbe, la vitesse reprend le dessus ! Pour finir, 100 derniers kilomètres nous font prendre des routes d'alpage, avec quelques traversées de gué, et un finish à couper le souffle sur les routes de crête qui dominent toute la vallée.


De l'herbe haute et des pistes dans tous les sens !


En fin de spéciale, quelques passages plus gras !



Étape 6 : STAVROPOL > MAYKOP
424,65 km ­ SS6a : 113,68 km ; SS6b : 54,14 km

L'étape commence par une piste en herbe sinueuse, étroite et ondulée, serpentant entre les lacs, avec également quelques fermes à contourner en hors pistes. Nous empruntons ensuite des pistes de collines avec quelques dévers sérieux à négocier, avant d'arriver à la fin du 1er secteur. Après une liaison sur le goudron, pendant une trentaine de kilomètres, nous retrouveront le chrono pour une deuxième spéciale, plus courte mais beaucoup plus rapide, où nos pilotes peuvent tester la vitesse de pointe de leurs bolides, sur des pistes rectilignes tracées entre les cultures. Il faut être très vigilant car de nombreux virages à 90°, sont très piégeux. Pas de problème pour SODICARS, les conseils du BOSS Richard sont suivis :"Pour cette spéciale, on gère, pas question d'aller faire un exploit !"


Une spéciale sur des collines, aux paysages magnifiques !


Arrivée de la spéciale ! Dernière soirée de mécanique


Étape 7 : MAYKOP > SOCHI
360,23 km ­ SS7 : 16,16 km

Il est 20h00 et nous apprenons que la dernière étape est annulée : les fortes précipitations des derniers jours ont rendu la rivière impraticable ! En effet cette dernière spéciale de 17 KM devait se dérouler dans le lit d'une rivière avec une trentaine de passages à gué ! Nous rejoignons donc SOCHI par la route :départ 7h00 du bivouac, arrivée SOCHI 16h00. Et oui nous avons mis plus de 9h00 pour effectuer 400Km, c'est ça les routes Russe !



Fin du SILKWAY 2011, 3 SPRINBOX, 1BUGGY, 1 TOYOTA 100 et le camion sont à l'arrivée !


Un beau résultat pour la 1ère sortie officielle de SODICARS RACING avec ses nouvelles voitures. Une semaine de course qui s'est bien passée, de bonnes sensations pour les pilotes, un rodage pour l'équipe mécanique avant le DAKAR 2011. Richard est très content de ce 1er test grandeur nature. Maintenant il faut préparer les prochaines échéances, et il faut se remettre au travail dès notre arrivée en France !

Voici le classement de nos équipages :

 

Voitures :

- 14ème : SMULEVICI, PATURAUD
- 15ème : VINCENT, LABARBE
- 17ème : LINARES, CAMPUZANO
- 18ème : PORCHERON, RIVET
- 20ème : FAVRE, FAVRE

Camions :

- 25ème :GIMBRE, DARROUX, BOUEY







Quelques photos du podium d'arrivée !

 

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site