Rallye du Maroc : L'étape 3 de Isidre et de Francis !

Longue de plus de 600 kilomètres cette 3ème étape du Rallye du Maroc, reliant Erfoud au bivouac planté au cœur des dunes de l’erg Lihoudi, premier acte du volet 'marathon' imaginé par l’organisation, prévoyait initialement deux secteurs sélectifs distincts.



Face aux dégâts occasionnés à la piste par les pluies diluviennes du début de semaine et suite à une ultime reconnaissance, la direction de course, a décidé d’annuler la spéciale 3A et d’envoyer l’ensemble de la caravane des concurrents par le goudron au départ de la spéciale 3B à Foum Zguid, aux confins du grand désert marocain à quelques encablures de la frontière algérienne.

Au programme du jour : 410 kilomètres de liaison goudronnée puis 142,79 kilomètres sous le chrono avec le franchissement du Lac Iriki puis le franchissement de l’erg de Chegaga et de ses dunes géantes couleur ocres avant de rallier le bivouac de l’erg Lihoudi par un oued et des pistes rapides…

Pour Isidre Esteve-Pujol (BV6), la journée s’est déroulée sans le moindre problème. Le pilote espagnol a roulé sur les 410 km avant qu’un petit souci d’huile ne l’inquiète. Le problème a été rapidement résolu lui permettant de terminer l’étape en 21ème position. "Je me suis vraiment fait plaisir durant cette journée et la partie sable a été un vrai bonheur." Isidre occupe la même place au général.

Quant à Francis Balocchi, un peu énervé par un souci de refroidissement d’air se plaignait à l’arrivée : "l’air ne peut pas sortir du radiateur !" expliquait-il alors que l’équipe d’assistance est à Erfoud, l’étape étant marathon. "Au début de la spéciale, j’ai roulé vite et propre avant de tomber dans un 'sceau' de sable ! Je suis reparti en colère ! Ensuite j’ai roulé à 50 km/h en raison du problème qui s’est greffé, je me suis senti frustré."
Avec Franck Maldonado, ils terminent 32ème et se retrouvent 34ème au général.

Marie-France Estenave
Photo : Isidre Esteve-Pujol dans l'étape 3 © Alain Rossignol

 

 

 

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site