Fouquet – Decré et BV6 montent… montent !

Depuis le début du Dakar, l’équipage Sodicars Racing, Laurent Fouquet et Eugénie Decré ne font pas de bruit mais font parler le classement. Depuis Rosario et jusqu’à Chilecito, terme de l'étape 4, les duettistes avancent à grands pas et grignotent chaque jour de nombreuses places au classement général.

 

Partis 42ème de San Juan, Laurent et Eugénie finissent le secteur sélectif long de 659 km en 24ème position. C’est dire qu’ils n’ont pas amusé le terrain durant cette longue journée et que, sans pépin avec leur BV 6, ils ont foncé comme des sprinters vers la ligne d’arrivée. Le seul handicap vécu : la poussière ! Quelques camions élancés devant eux, les ont considérablement freinés empêchant tout dépassement osé ou risqué, Laurent est un pilote réfléchi qui ne cherche pas à tenter le diable ! Il a piaffé d’impatience certes, à leur ‘cul’ usant et abusant de son Sentinel (klaxon avertisseur), sans se faire entendre volontairement ou involontairement, mais il attendu !

« Cela nous a considérablement ralentis durant la première partie de la spéciale… » accuse Laurent en direction du Duster de Spartaro-Lozado parti 40ème (soit 2 minutes avant eux). Cet anti-sportif refusa d’ouvrir la porte au grand dam du pilote bien plus rapide que lui. Laurent finit par s’imposer au début de la seconde partie, ce qui lui a permis de terminer 24ème et d’occuper la 18ème place du général.

"Ce fut une indigestion de poussière que nous avons avalé durant la journée. Dans le parcours farci de oueds pleins d'eau, je suis resté bloqué aussi longtemps que j’en fulminais. Avec Eugénie, nous avons géré la situation calmement mais en perdant du temps ! Les déborder à n’importe que prix, n’aurait pas été raisonnable… »

La sagesse l’a emporté sur l'empressement et, avant d’entériner la spéciale, l’équipage a vécu une grosse chaleur que Laurent raconte : « A dix kilomètres de la fin de la spéciale, la chance a joué dans notre camp. Nous avons croisé un camion Kamaz à contre-sens ! Il nous a mis la puce à l’oreille… il nous manquait un way-point, aussitôt nous avons fait demi-tour ! Un haut le cœur sur le coup qui, se termine heureusement sans incidence… »

Pour l’étape 5 entre Chilecito et Tucuman, le fait que Laurent Fouquet et Eugénie Decré soient montés dans la hiérarchie, ils seront moins gênés par la poussière levé par les gros cubes… Ainsi grignoter quelques places d’ici la journée de repos à Salta (samedi) est du domaine du plausible !

Abandon de l’assistance rapide

Le Toyota de Richard Gonzalez, Laurent Campana et Stéphane Gouineau a disparu des classements et figure sur la liste des abandons. Boîte de vitesses en cause, le patron a tout organisé afin que le BV 6 soit secouru en cas de pépin mécanique… Croisons les doigts pour que Laurent Fouquet et Eugénie Decré poursuivent leur bonhomme de chemin sans en avoir besoin !

 

Marie-France Estenave pour SodicarsRacing.fr

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site