Parcours 2014 : plus long, plus haut, plus dur !

Tenir la distance, c’est la donnée fondamentale à garder à l’esprit pour tout concurrent du prochain Dakar.

Et cette année, le concept d’endurance extrême sera particulièrement respecté et valorisé, avec une distance totale en spéciale qui n’a pas été atteinte depuis près de dix ans.

Sur près de 5 000 kilomètres, tous les types de pilotage trouveront à s’exprimer : la diversité des terrains devrait quelquefois se faire l’alliée des outsiders.

 

David Castera, directeur sportif du Dakar :

« Nous savons que l’accumulation de la fatigue est un des paramètres les plus complexes à apprivoiser sur le Dakar. Avec en moyenne 50 kilomètres supplémentaires à parcourir chaque jour par rapport à la dernière édition, on peut dire que nous avons haussé le niveau de difficultés d’un ou deux crans : cet allongement touchera tout le monde !… »

Marie-France Estenave, MFE-Live.com