Dakar Etape 8: Bernard - Vigneau retrouvent leur rythme

Second volet d'une étape marathon dont Eric Bernard et Alexandre Vigneau se souviendront. Après avoir consacré une partie de la soirée d'hier à effectuer de multiples points de contrôle sur leur buggy, les deux hommes n'ont eu qu'une courte nuit pour se remettre d'une étape éprouvante avant d'attaquer le parcours du jour.

Au programme, la spéciale la plus longue du rallye ! Au total 498 km de secteur chronométré dont Eric et Alexandre ont réussi à s'acquitter en un peu moins de six heures et vingt minutes. Un 20e temps qui leur permet d'une part de maintenir leur place au classement provisoire mais aussi de reprendre de nombreuses minutes aux équipages à qui leur mésaventure d'hier avait profité. Sur la journée tout s'est bien passé hormis un petit blocage en tout début de spéciale sur un franchissement de dunes, en revanche la fatigue commence à se faire sentir. L'étape de demain est annulée par la direction de course, ce sera l'occasion de se reposer mais aussi de faire un check up complet de la voiture par le staff Sodicars.

Eric Bernard : "Tout s'est bien passé aujourd'hui. La spéciale était longue et mis à part une petite erreur en début de spéciale qui nous coûte une quinzaine de minutes nous avons pu imprimer un bon rythme. Sans pour autant faire du tourisme, nous en avons une fois encore pris plein les yeux, les paysages sont magnifiques. Techniquement l'étape n'était pas compliquée dès lors que l'on était attentifs à tous les dangers signalés sur le road book. Nous avons repris du temps aux concurrents qui nous étaient passés devant au classement général hier, pas assez pour repasser devant eux mais le Dakar n'est pas fini ! "

Alexandre Vigneau : "Nous accusons le coup de ces dernières 48 heures. L'annulation de l'étape de demain nous permettra de prendre un peu de repos avant d'affronter une fin de semaine qui s'annonce difficile pour tout le monde. Aujourd'hui la navigation n'était pas très complexe, c'est davantage le pilotage d'Eric qui nous a permis de réaliser un bon temps sur la spéciale. Nous sommes très content d'en finir avec cette étape marathon, c'est toujours un challenge dans la course que de mener à bien ces deux journées consécutives sans assistance."

Demain on rejoindra Salta, en Argentine, par la route pour préparer une dixième étape annoncée redoutable où l'on peut soit perdre beaucoup de temps, soit reprendre des places au classement général...

Communiqué,

 

 

 

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site