Dakar: Ils vont manger du sable !

  Les pilotes et équipages du Dakar 2018 ont maintenant terminé les vérifications techniques et administratives à Lima. 188 motos et quads, 103 autos et SxS ainsi que 44 camions sont admis au départ, soit un total de 335 véhicules pilotés et copilotés par 523 concurrents.

 

Demain samedi, pour la première des quatorze étapes au programme avant d’atteindre Cordoba le 20 janvier, les véhicules se départageront en direction de Pisco sur une courte spéciale de 31 kilomètres, en total hors-piste.

C’en est terminé de la douce vie de touriste à Lima, des chambres d’hôtel confortables, des savoureux Pisco Sour pour ceux qui s’en sont offert avec modération, des succulents ceviche et tiradito, ces plats de poisson cru sur lesquels s’est bâtie la renommée de la gastronomie péruvienne… Mais pour les pilotes et équipages du Dakar, l’essentiel est ailleurs, on préfère toujours le sable et les nuits sous la tente ! C’est en tout cas l’excitation de la compétition qui brillait dans les yeux de tous les concurrents et plus particulièrement des amateurs, les vérifications administratives et techniques son,t désormais derrière eux.

Le Sodicars Racing n’échappe à cette règle, l’équipe rentre dès demain samedi dans le vif du sujet par une courte spéciale - style mise en route - avec appréhension mais aussi appétence. Ils sont venus pour çà, pour se surpasser, pour souffrir, pour dormir peu et vivre ce Dakar de Lima à Cordoba pour en parler ensuite toute l'année.

Les équipages des 9 voitures et des deux en camion, vont ce soir dormir comme des bébés en rêvant au Dakar ! Au sable du Pérou, aux plateaux boueux de La Bolivie et aux pistes rapides style WRC qui vont enchanter Sébastien Loeb en Argentine. Mais, ne nous dupons pas, ce Dakar est difficile, compliqué avec des alternances de terrains qui ne pardonneront aucune erreur, aucune fantaisie - non plus - dans la navigation.

Les hommes du Sodicars Racing sont certes sereins après une journée de farniente et un briefing de l’organisation qui aura occupé leur soirée avant de dîner et de se coucher. L'équipe technique sous la houlette de Laurent Fouquet libère une sur-motivation en croisant les doigts et en espérant que les machines soient fiables et performances et qu'elles répondent à l'attente de leur pilote respectif.

Marie-France Estenave

 

 

 

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site