Etape 2: Bernard-Vigneau dans le vif du sujet

Aujourd'hui les protagonistes du Dakar 2016 ont rallié Termas Rio Hondo. Au total 846 kilomètres à parcourir dont une spéciale écourtée par l'organisation et ramenée à 387 kilomètres. Une étape d'endurance donc, de laquelle Eric Bernard et Alexandre Vigneau sortent avec une 40ème place. Malgré une spéciale très sinueuse rendue piégeuse par la météo, et notamment un long bourbier dont le buggy s'est déjoué avec facilité, l'équipage #335 a désormais pris ses marques.



Eric Bernard : "Les 90 kilomètres de liaison pour rejoindre le départ de la spéciale étaient un peu tendu. Nous sommes arrivés au départ avec seulement une dizaine de minutes d'avance. En milieu de spéciale nous avons eu une petite alerte embrayage. Rien de très grave mais cela m'a imposé un pilotage plus soft par précaution. Ce soir, tout sera remis en ordre. Malgré cela nous avons fait une bonne spéciale et nous ne nous sommes pas bloqués, c'est là l'essentiel. Nous sommes tous les deux très satisfaits d'avoir réussi ce gros morceau ! "

Alexandre Vigneau : "Aujourd'hui la navigation demandait un peu de subtilité. Il m'a fallu prendre les bonnes décisions pour anticiper les zones piégeuses. L'alerte embrayage m'a perturbé quelques minutes mais Eric m'a fait comprendre qu'il n'y avait pas d'inquiétude à avoir. Aujourd'hui en fin de spécial j'ai enfin eu le sentiment d'avoir enfin retrouvé le Dakar tel que nous l'avions connu.Des pistes plus sèches et de la poussière ! "

A l'heure où nous envoyons ce communiqué les deux hommes bouclent la centaine de kilomètres qui les sépare de Termas Rio Honda. Eric compte finir cette longue étape avant la tombée de la nuit pour confier le buggy aux mains expertes du staff technique SODICARS. Demain on mettra le cap sur Jujuy avec au programme une spéciale très technique qui se terminera sur des pistes de montagne. Des précipitations sont annoncées, les adeptes du terrain lourd seront à l'honneur.

 

 

 

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site