Richard Gonzalez : Maintenant, aller au bout ! »

Ne cherchez pas à parler de classement camion avec Richard Gonzalez, ce n’est pas sa tasse de thé.

Il pilote ‘son’ camion, un MAN 6x6 pour son plaisir et assurer l’assistance de ses clients.

En réalité pour parer au plus vite en cas de pépin mécanique d’un de ses équipages, il a tout à bord pour intervenir avec Laurent Campana et Jean-Marie Le Roux et porter assistance à personne en difficulté.

 



Pour Richard Gonzalez, le bilan de cette première semaine se tire positivement. Il le confirme : « La première semaine est globalement satisfaisante. Les deux premières étapes étaient sympas puis, nous avons rencontré beaucoup de difficultés dans le fesh-fesh… Ce qui nous faisait tous arriver très tard au bivouac mettant l’équipe mécanique à dure épreuve sur plan sommeil et récupération.

"Tout le monde est rentré à Iquique après l’étape marathon relativement tôt permettant à l’équipe de commencer la maintenance et de finir suffisamment de bonne heure pour se reposer afin d’attaquer la seconde semaine dans de bonnes conditions."

Du haut de son camion, Richard n’amuse pas le terrain mais se fait plaisir. "Des soucis d’amortisseurs m’ont handicapé. Ils ont tenu durant deux jours - nous avions monté du haut de gamme – et ce fut l’enfer ensuite. J’ai eu du mal à progresser. Nous les avons bricolés pour finir le rallye. Les explications se feront au retour…" un avertissement du patron du Sodicars Racing qui ne restera pas sans lendemain !

La triplette du camion est en harmonie même si Richard regrette que le navigateur manque de présence au sein de l’équipe : "Il fait son travail, humainement c’est un gentil garçon, je ne m’en plains pas."

Pour Richard Gonzalez deux voitures sur les quatre sont en course mais ce ne sont pas des problèmes mécaniques qui les ont exclues. "D’avoir deux autos sur la piste, c’est positif. Le plus important c’est que Christophe (Guillot) soit en France et entre de bonnes mains pour régler son problème rénal. La voiture d’assistance malheureusement a beaucoup travaillé sur la piste, elle été rangée dans la liste des abandons par l’organisateur pour trente minutes de dépassées…"

Le plus dur semble avoir été réalisé bien que la grosse journée annoncée de l’étape 9 hante un peu les esprits. "J’ose espérer que nous ne rencontrions pas de soucis pour aller jusqu’au bout tous ensemble !"

 

 

 

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site