Abandon de Philippe Kreisberger – Mauricio Salazar

Un seul grain de sable dans un rouage et, tout se grippe !

C’est le cas du Sodicars Racing qui brave toutes les galères avec force et détermination.

Après les deux malaises de Christophe Guillot et sa prise en charge par hélicoptère au km 145 de l’étape 2 vers l’hôpital de San Juan, les nouvelles sont rassurantes.

Avec un problème rénal, Christophe va rentrer en France dans les prochaines heures pour y effectuer des examens approfondis. Mais, son état général est rassurant.

Sur les lieux de l’incident, son navigateur Franck Maldonado a pris les choses en main de façon énergique et professionnelle. Rejoint par Richard Gonzales, Laurent Campana et Jean-Marie Le Roux ‘les copains d’abord’ sont restés près de l’infortuné Christophe. Une fois installé dans l’hélicoptère, accompagné par Laurent Campana, Franck a sorti le BV8 de la spéciale.

Autre déception, l’abandon déclaré hier matin de Philippe Kresiberger et Mauricio Salazar (Toyota) pas encore rentrés à Copiapo au Chili à la fermeture du contrôle. L’équipage doit retrouver la bande Sodicars à Iquique d’ici demain !

Gilles Billaut et Mayeul Barbet (74ème) avec le BV6 ont vécu leur lot de galère. Le moteur et son turbo n’ont pas aimé l’altitude lors de la traversée de la Cordillères des Andes ! Un souci déjà rencontré lors des deux précédentes éditions et participation de l’engin au Dakar.

Hier, entre Copiapo et Antofagasta, Richard Gonzalez a cassé les amortisseurs. L’équipe du  MAN devait rejoindre Antofagasta ce matin pour prendre aussitôt la direction de Iquique puis, attaquer en Bolivie l’étape marathon qui risque fort de faire de gros dégât encore parmi les rescapés.

Le Colombien Juan Linares et Daniel Pereira sur le Springbok sont arrivés au petit matin à Copiapo. Ils étaient attendus à Antofagasta… leur retard s’explique par la casse d’amortisseurs, une fois remplacés ils se sont remis aux affaires. Leur absence au classement général après cinq étapes disputées, s’explique par le retard qu’ils accusent sur la tête de la course.

De Antofagasta à Iquique encore du corsé pour les machines et les hommes détruits avant celle qui va déchirer le rallye, l’étape marathon en Bolivie samedi et dimanche, sans assistance…

 

 

 

Le Team Sodicars

Tombé "amoureux" du désert et des grandes étendues suite à un raid à OMAN, Richard GONZALEZ décide d'assurer l'assistance T5 du team TOYOTA FRANCE COMPETITION en 2005.

Pour cela il fait construire son premier camion , un MAN 8x8 et participe à son premier DAKAR ! Ce MAN est en 2005 un des plus gros T5 du DAKAR !
Sodicars Racing est en route !

Lire la suite ..

A vous d'écrire !

Vous avez la parole !

En cliquant sur le lien de menu "vous avez la parole", vous pourrez écrire vos commentaires, encouragements, tout ce qui vous passe par la tête. Participez à la vie du site SodicarsRacing.fr !

Vidéo - Saint Cyprien

Recherche sur le Site