Sur l'Africa Race, Arnaud Debron en Professeur

Arnaud Debron est un des navigateurs français les plus côtés ! Il connaît l'Afrique, trimballe dans sa sacoche toutes ses cartes géographiques précises et sur l'Africa Race, on peut se permettre de l'appeler 'Monsieur le Professeur'. Sa mission : éduquer le jeune Corse Mika Pisano à rouler avec quatre roues après de nombreuses années sur une moto !

Arnaud donnera à son protégé toutes les ficelles qui lui permettront de grandir dans cette catégorie et de devenir à court terme, un nouveau Peterhansel ou Despres ! Il a déjà la charpente d’un 'grand' !

Pour Arnaud Debron, ce rôle il l'a déjà joué auprès de Luc Alphand lorsqu’il débuta en rallye-raid. C'est une première par contre de le voir évoluer au sein du Sodicars Racing, l'équipe que Richard Gonzalez porte à bout de bras.

Pour Arnaud Debron qui pratique toujours la moto en loisir, ses premiers conseils se porteront sur la façon de manipuler la mécanique : "La différence essentielle d’un motard qui se converti est que, à moto, le pilote fixe ses limites, il peut jauger si, il peut ou non rouler plus vite ! En auto par contre, il faut gérer la mécanique, il n'est pas possible de rouler à fond en permanence sans quoi, tout peut casser. Je dirai qu'il faut préserver la mécanique au maximum, c’est la grande différence. J’ai d’ailleurs pu constater lors de notre galop d'essai près de Bordeaux que le BV6 était une voiture fabuleuse. Elle est fiable, bien équipée et préparée car, chez Sodicars on ne rigole pas sur la préparation ! Non seulement toute l'équipe est très sympa mais en plus, elle se montre très professionnelle. Sur l'Africa Race il y a deux voitures et un camion (T4), ce qui peut paraître peu, mais la qualité prime sur la quantité ! Avec Mika, nous avons passé trois jours à l’atelier de Martillac (près de Bordeaux) et j'avoue avoir été agréablement surpris..."

Et pour conclure, Arnaud s’autorise un jugement sur Mika qu'il a observé attentivement dans ces faits et gestes derrière le volant du Proto BV6 : "il roule très bien, possède de très bonnes bases, c'est un bon pilote à moto, il le deviendra en auto." 

Marie-France Estenave

Photo : Marc de Mattia